Protection civile à Mahajanga

  • Partenaires au Nord : ministère des Affaires Etrangères et des Relations Internationales (MAEDI), Région Grand Est, Ville de Hochfelden
  • Partenaires au Sud : Commune urbaine de Mahajanga (CUM), services déconcentrés de l’Etat, acteurs locaux de la protection civile

Ces 3 dernières années, les actions de coopération menées auprès du service incendie et secours (SIS) de la commune urbaine de Mahajanga lui ont permis de retrouver son identité et d’assumer pleinement ses responsabilités dans la gestion de la sécurité civile dans la ville de Mahajanga. Entre autres :
•    Réorganisation et renforcement des capacités du personnel
•    Gestion des équipements et de l’unité de maintenance des véhicules
•    Promotion de la prévention incendie et les gestes de premier secours
•    Mutualisation des interventions avec d’autres acteurs de la protection civile

En 2015, le nouveau chef de service incendie et secours a su mettre en œuvre les recommandations de l’expertise technique des sapeurs pompiers de la ville de Hochfelden, permettant ainsi d’augmenter de manière significative la part prise par la prévention dans les activités du SIS – prévention incendie et formation aux gestes de pàremiers secours. C’est ainsi que 20 établissements scolaires, 26 quartiers, 7 groupes de la société civile, et une dizaine de sociétés de la ville (formation payante), ont bénéficié des interventions des pompiers dans ces domaines. L’Ircod a subventionné en carburant les formations gratuites. Un échange d’expériences avec le centre d’incendie et secours des  villes de Tamatave et Vatomandry, en 2015, a été l’autre élément déclencheur de réorganisation / gestion du SIS.
Le nouveau secrétaire général de la commune, en charge également de la sécurité civile, est l’unique interlocuteur du SIS, et a facilité la réorganisation et l’amélioration du fonctionnement du service.