Appui à la gouvernance intercommunale à Maevatanana (AGIM)

  • Partenaires au Nord : Union européenne (UE), ministère des Affaires étrangères et du Développement international (MAEDI), Région Grand Est, Département du Bas-Rhin (CD67), Agence de l'Eau du bassin Rhin-Meuse (AERM)
  • Partenaires au Sud : 14 communes membres de l’OPCI de Maevatanana, Centre d’appui aux communes (CAC) de Maevatanana, Région Betsiboka et District de Maevatanana

Créé en 2008, l’OPCI bénéficie depuis 2009 de l’appui de l’Ircod, du Département du Bas-Rhin et du MAEDI à travers la mise en place d’une cellule technique – le STI, ou service technique intercommunal – fournissant appui et formations dans les domaines suivants :

  • Fiscalité et administration (inter)communale, état civil
  • Sécurisation foncière et aménagement du territoire
  • Montage et gestion de projet d’infrastructures publiques

Afin de pérenniser les acquis et amorcer l’autonomisation financière de l’OPCI, un financement de l’Union européenne a permis la réalisation d’une gare routière intercommunale, nouvelle source importante de recettes pour l’intercommunalité.

Les communes maîtrisent de mieux en mieux leur rôle et les nouveaux élus ont bénéficié de plusieurs réunions de passation avec leurs prédécesseurs, coordonnées par le STI. La notion d’intercommunalité – et ses nombreux avantages – est assimilée et l’OPCI de manière générale est une collectivité dynamique.
Les démarches de concertation pour la réalisation de plans d’action réalistes pour l’OPCI et ses membres ont été entreprises depuis 2013 : création et mobilisation d’espaces de concertation au niveau local, réflexion sur la méthodologie et la mise en œuvre de l’action, suivi des réunions de concertation et aide à la priorisation et à la synthétisation des résultats. Depuis quelques mois, une stagiaire française épaule le STI dans la démarche d’analyse des données et de rédaction des documents proprement dit.
La gare routière intercommunale a été inaugurée le 1er juillet 2016 en présence de Son Excellence le Président de la République et du Chef de Délégation de l’Union européenne. Sa mise en service est effective depuis lors, par le biais d’un partenariat public-privé pour une gestion sous forme d’affermage.

Lire la plaquette de présentation du projet